25 juin 2014

NEW YORK DAY 2


Aujourd'hui c'était le retour au travail, mon dieu je ne me suis toujours pas habitué au décalage horraire donc le réveil a été assez drôle, mais j'étais bien content de retrouver tous mes collègues à la veille du début des soldes. Ça me rappelle ma période de stage la veille du défilé dans le bureau de presse, beaucoup d'effervescence, de tension mais surtout de la détermination et de la motivation. Alors moi et mon jet lag en pleine figure bonjour la journée ...

En rentrant j'ai commencé à lire le fameux hors-série du Point sur New York, en commençant par les quelques pages écrites par Catherine Cusset, que j'ai adorées, sur sa rencontre avec la Grande Pomme. Ça m'a rappelait de bons souvenirs de notre road trip, les mêmes rues, les mêmes quartiers, les mêmes images face aux gratte-ciel, la même admiration de cette ville et de ses habitants, mais ses quelques pages sont aussi intéressantes car sa vision de la ville est totalement objective, elle nous raconte aussi les principales défauts de New York, notamment son système scolaire, les dures règles de co-propriété, l'hystérie et le stress permanents des citadins, leur obsession dérangeante et vulgaire face à l'argent. Et pourtant l'auteur vit depuis deux décennies là-bas, comme quoi malgré ses mauvais côtés on tombe vite amoureux de Manhattan et ses environs. 

Pendant mon deuxième jour New York j'ai grandement profité du retour du soleil, j'ai d'ailleurs été bien attrapé, le soleil ne rigole pas là-bas et ma peau a vite tourné au cramoisi. Non je ne suis pas du style à bronzer progressivement malheureusement, la plus part du temps à mon retour de vacances j'ai plus droit à des sobriquets du style "Tomate Mozza" qu'à un "Ouah qu'est ce que tu as bonne mine dit donc, les vacances te réussissent!". En même temps après les horribles hivers parisiens dès que le ciel est bleu et que le soleil brille au dessus de nos têtes, je file dans les rues en micro débardeur dos nageur pour faire mon plein de vitamine D. Je vous laisse savourer la vue que j'avais du roof-top de notre ami, autant vous dire que je n'ai pas trop compris pourquoi personne n'y allait jamais ... Les new-yorkais aussi seraient ils blasés eux aussi? 

Bien sûr j'ai fait mon petit tour à la gare Grand Central pour contempler ses magnifiques lustres et son plafond céleste ... Oui bon j'avoue c'est ici que Gossip Girl commence avec le retour inattendu de Serena Van Der Woodsen à Manhattan, je n'allais certainement pas rater ça. Après ce petit pèlerinage de la matinée on est parti en bus touristique faire le tour du bas de la ville, comme nous le conseille si bien Petula Clark dans sa chanson "Downtown" (cette chanson est restée dans nos têtes pendant les dix jours entiers de nos vacances ...). On s'y était déjà un peu promené mais j'adore me mettre à l'étage de ces bus, et bronzer pendant notre joli circuit. "La pointe blanche et comme dentelée de la Chrysler Tower" comme le dit si bien Catherine Cusset est majestueuse en se détachant si franchement du ciel bleu, j'ai adoré la magnifique facade aux deux lions de la grande bibliothèque qui cache mon si cher Bryant Park et ce mélange si incroyable de buildings anciens et de nouvelles structures en verre tout au long de notre route m'a réellement émerveillé. 

Je me suis finalement arrêté vers Chelsea pour faire la High Line, d'ailleurs petit bémol au sujet du Cartoville qui nous montre l'entrée à trois rues du véritable point de départ, oui oui messieurs dames du Cartoville, l'entrée que vous nous montrait est encore en travaux pour au moins une année. Du coup après s'être perdu entre les files d'attente pour les bus menant au Canada j'ai enfin pu profiter du charmant petit chemin de verdure en hauteur. Personnellement je préfère largement la Coulée Verte parisienne mais la promenade était très sympa. Ce qu'il y avait de plus sympa c'était le Chelsea Market, ses petites boutiques et surtout ses sandwichs au homard, un véritable régal! Un autre régal, cette fois ci pour les yeux, se sont ces magnifiques tags desquels je ne pouvais me détacher dans le coin des galeries (Gallery District) à Chelsea. Je vous en ai photographié quelques uns, vous me direz ce que vous en pensez hein? 

Bon allez je vous laisse enfin tranquille pour aujourd'hui, une (trop) longue journée m'attend demain pour le début des soldes et de la Fashion Week pour homme ... Je ne sais pas encore trop comment je vais m'en sortir jusqu'à dimanche moi. 

1 commentaire:

  1. New Yok est une ville géniale, mais le retour est parfois difficile car il faut gérer le décalage horaire!
    Deltreylicious
    http://blackbeauty-mode-tendance.eklablog.com

    RépondreSupprimer